Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 http://lescheminsdefanou.eklablog.com

Le vieux lavoir Chaveignes (37)

4 Juin 2011, 22:00pm

Publié par fanou 53

 

Inutilisé depuis de nombreuses années le lavoir de Chaveignes

était en piteux état lors de sa "redécouverte"

Encombrement et envasement du plan d'eau, envahissement général par la végétation, boiseries et charpentes vermoulues,

plancher et mécanismes hors d'état.

 

113.2v

 

Dans le souci de réhabiliter et revaloriser le petit patrimoine rural,

la municipalité de Chaveignes avec le soutien de ses partenaires

a donc décidé de reconstruire selon les méthodes d'antan,

cet ancien lieu de travail et convivialité,

tel qu'il fonctionnait au début du XX ème siècle.

 

114.2v

Dans un lavoir classique, la régulation du niveau du bassin se fait par un déversoir et une vanne plus ou moins ouverte qui assure le renouvellement et une hauteur minimale.

 

 

A Chaveignes, le système est beaucoup plus rustique et rappelle celui utilisé sur les charrettes pour maintenir le chargement. Entre les supports de la toiture, de chaque côté, deux treuils en bois on été installés en vis à vis. Ils se composent chacun d'un cylindre en bois horizontal muni de deux axes, ils peuvent tourner dans les montants-supports. Ils sont manœuvrés par une barre (la tavelle) engagée dans l'un des quatres trous percés dans le diamètre du cylindre.

 

119(1)

 

Une couronne dentée avec un cliquet métallique sert de frein pour éviter une rotation inverse ou accidentelle du treuil et la descente brutale du plancher. Deux chaînes fixées, une, extrémité sur le cylindre, l'autre sur les madriers permet de relever ces derniers, le plancher en bois est cloué sur ces madriers et se complète de la planche à laver.

 

120(1)

 

Lorsque l'eau monte, le plancher flotte et suit le niveau, mais dès qu'il reçoit le poids d'une ou deux laveuses avec leur chargement de linge il s'enfonce et est innondé. Par contre si l'eau baisse, il devient inaccessible, le lavoir est suspendu. Pour éviter ces désagréments, il suffit de mettre une barre dans les trous du treuils et de l'ajuster au niveau de l'eau. Le cliquet maintient le treuil et évite que les chaînes ne se déroulent et que le plancher ne retombe.

 

123(1)

 

La descente du plancher est plus délicate s'il n'est pas en contact avec l'eau. Il faut maintenir les barres de manœuvres tout en désengageant le cliquet de la roue dentelée et maintenir ces barres pour contrôler la descente qui s'arrêtera dès le niveau de l'eau atteint.

 

133(1)

 

Je ne pouvais pas vous présenter ce lavoir sans toutes ces explications, une petite pensée à toutes ces femmes qui ont utilisé ce lavoir, elles  devaient mettre à niveau le plancher avant de commencer le lavage.

 

un grand merci à la commune de Chaveignes et ses partenaires qui ont su faire revivre ce lavoir d'antan.

Commenter cet article

Anne d'Amico 21/07/2011 13:18


Et tu dis que le fonctionnement est rustique!! Moi je le trouve compliqué, il fallait avoir l'idée!! Mais je ne me suis jamais penchée sur le fonctionnement d'un lavoir, l'eau rentre d'un côté et
sort de l'autre..... Merci pour ces explications! Et bravo à la municipalité pour avoir sauvé ce petit patrimoine!
Gros bisous!


fanou 53 21/07/2011 22:55



Rustique, compliqué et dangereux, c'est un lavoir très particulier avec un plancher que les lavandières devaient monter ou descendre suivant la hauteur de l'eau. un grand merci à toutes les
communes qui conservent le petit patrimoine.


Gros bisous



jeanne-marie 10/07/2011 14:34


Si tu veux admirer des lavoirs, viens à Longué-Jumelles 49160 Maine et Loire : chaque maison de la rue principale a son lavoir privé sur la rivière ! Il n'y en a peut-être pas autant q'à Pontrieux,
petite cité de caractère des Côtes d'Armor surtout célèbre pour ses 50 lavoirs jalonnant le Trieux.


fanou 53 10/07/2011 22:53



Nous en avons vu beaucoup en Indre et Loire mais plus souvent sur une place communale, je note le nom de la commune et si nous passons dans le coin nous irons les admirer.


Merci du renseignement, bonne semaine



eva48 07/06/2011 21:16


on ne sent pas vraiment en sécurité sur ce lavoir
d ' autant plus qu' il ne ' est pas très grand
mais c ' est un vrai patrimoine
bisous


fanou 53 08/06/2011 22:23



Je crois que les laveuses n'avaient pas trop le choix, deux personnes pouvaient s'agenouiller pour laver leur linge, nous ne sommes pas monter dessus, le plancher doit être fixe aujourd'hui.


gros bisous



Joseph Guégan 07/06/2011 12:03


Merci pour cette présentation et tes explications qui étaient indispensables.
bonne journée


fanou 53 08/06/2011 22:16



Sans les explications, il serait très difficile de comprendre le fonctionnement de ce lavoir, c'est le premier lavoir que je trouve avec un plancher amovible.


Nous partons pour 3 semaines dans le Lot, ta région je crois...


Bonne fin de semaine



ZAZA 06/06/2011 11:59


Superbe et j'aime la comparaison entre l'ancien et le nouveau.Bises et bon lundi


fanou 53 08/06/2011 21:44



Le nouveau a été refait à l'identique de l'ancien avec le même fonctionnement.


Bises Zaza et bonne fin de semaine



nathie01300 05/06/2011 19:12


Jolie rénovation. Les explications sont en effet nécessaires. Bisous, Fanou.


fanou 53 05/06/2011 20:36



Plus qu'une rénovation quand nous voyons les photos de la "redécouverte" du lavoir, j'avais un peu peur de mettre toutes ces explications mais elles sont indispensable pour comprendre son
fonctionnement.


Bisous et bonne soirée



Dolus1 05/06/2011 17:26


Pittoresque lavoir pour la communauté et pour mon plaisir ! Merci Fanou ! Quel calvaire se devait être d'aller laver dans de telles conditions ! Bisous de Lydie


fanou 53 05/06/2011 17:36



Bien différent des lavoirs traditionnels, je connaissais pas ce système de levage de plancher, un vrai calvaire pour les femmes, je n'ose penser à tous les accidents avec la tavelle qu'il fallait
mettre dans les trous et ces chaînes.....


Bisous de Fanou